“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Comme un poisson dans l’eau dans ma famille d’accueil

Comme un poisson dans l'eau dans ma famille d'accueil

Merci. Cette jeune Border Collie, née début 2013, nous a été offerte par Dominique, une amie de notre directeur de la mobilité et dresseur, Laurent Veckmans, afin d’en faire un chien guide. Les premiers mois de sa vie, Merci les a passés chez Aurélie et Jérôme. Mais suite à leur départ à l’étranger, c’est dans une nouvelle famille d’accueil que Merci devra grandir jusqu’à ce qu’elle soit prête à commencer le dressage à la guidance.

Ce sont Pascaline, Emmanuel et leurs trois enfants Camille, Delphine et Henri qui accueillent aujourd’hui Merci dans leur belle maison bruxelloise. C’est la première fois que la famille s’occupe d’un chien et ils ont pris le rôle de famille d’accueil très au sérieux, comme l’explique Pascaline : «  Le vendredi, lorsque la Fondation nous a appelé pour nous proposer de reprendre Merci, nous avons d’abord pris le temps d’en parler avec les enfants. Pour nous, c’est un projet familial, et nous voulions que chacun s’implique activement dans cette nouvelle vie avec Merci à la maison. »

Et c’est ainsi que parents et enfants se sont engagés à s’occuper à tour de rôle de Merci. Camille a par exemple choisi d’emmener Merci chaque jour pour sa promenade matinale : « Je sors Merci tous les matins à 6h30 avant d’aller à l’école et c’est vraiment un super vecteur social, j’ai rencontré plein de voisins et de gens du quartier qui ont aussi un chien, je trouve ça génial !  »

Si Merci est un chien de famille presque comme les autres, notre famille d’accueil ne perd pas des yeux qu’elle est destinée à devenir chien-guide. « Nous essayons de respecter quelques règles importantes quand nous sortons avec Merci, explique Emmanuel. Nous nous arrêtons toujours avant le passage pour piéton, nous la tenons toujours sur notre gauche et nous essayons de l’emmener dans des endroits variés : elle vient avec nous quand on va au resto ou dans les musées et même dans de grands rassemblements des mouvements de jeunesse. » Un futur chien guide doit s’habituer à cette diversité, ne pas être craintif, car il sera amené à accompagner partout la personne non-voyante qu’il guidera.

On devine au sein de la famille l’attachement de tous à Merci. Et pourtant, chacun sait que Merci, dans quelques mois, quittera sans doute sa famille d’accueil pour commencer sa véritable formation. «  Ce sera certainement difficile de se séparer de Merci mais on reçoit tellement qu’on trouve que c’est important de donner un peu aussi. De plus, savoir que Merci va permettre à une personne non-voyante de devenir autonome c’est vraiment très motivant. On est impatients qu’elle soit mise en service et on sera ravis de la voir au travail !  » conclut Pascaline.

Nous sommes régulièrement à la recherche de familles d’accueil, alors si vous aussi vous souhaitez accueillir un chiot de la Fondation I See chez vous, n’hésitez pas à nous contacter !

En rapport avec cet article:

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Vincent

Témoignage de Vincent

Vincent a 26 ans, il est malvoyant de naissance et est aujourd’hui formateur en informatique. il nous explique son parcours :
A 12 ans, j’ai eu (...)

Témoignage de Vincent