“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Témoignage de Bruno

Témoignage de Bruno

Bruno a 35 ans ; il y a près de trois ans, suite à un grave accident, il a perdu la vue et l’usage de ses jambes. Bruno n’en a pas pour autant perdu son sens de l’humour et sa bonne humeur. Il a décidé de vivre avec ce handicap pour lui, et pour ses deux filles, qui ont aujourd’hui 4 et 6 ans, en exploitant au maximum ses capacités.

Après avoir passé plusieurs mois à l’hôpital et en centre de revalidation, Bruno a pu regagner sa maison qui a été complètement adaptée : les portes ont été élargies, une chambre médicalisée a été aménagée au rez-de-chaussée ainsi qu’un accès vers la terrasse. Mais c’est un changement complet de vie qu’il faut alors amorcer.

Technicien de formation, Bruno a travaillé pendant une quinzaine d’années sur des installations techniques, pour des cuisines industrielles, comme réparateur de lave-vaisselles. Toujours sur la route, de client en client, il avait des journées bien remplies. « Après l’accident et la revalidation, quand je suis rentré à la maison, je n’avais plus rien à faire. Je m’ennuyais à mourir et je ne supportais pas ça ! J’ai alors contacté plusieurs organisations pour faire du bénévolat mais je n’ai eu que des refus à cause de mon double handicap. J’étais très en colère et très déçu parce que, non seulement on doit apprendre à gérer soi-même son handicap, mais en plus on se sent rejeté de partout.  »

Aujourd’hui, Bruno a choisi de se former aux nouvelles technologies avec la Fondation I See. Il a commencé par l’Iphone qu’il utilise maintenant aussi bien qu’un voyant – voire mieux nous dira-t-il ! « Grâce à Voice Over – la synthèse vocale intégrée – et Siri, je peux tout faire : aller sur Internet, envoyer des messages, des mails, téléphoner,... J’utilise aussi plein d’applications très pratiques qui m’aident dans mon quotidien. J’ai récemment utilisé l’application Be my eyes. un service de chat video en live : je filme avec mon téléphone quelque chose que je veux voir et un bénévole prend mon appel et lit pour moi ce que je filme. C’est super, car on est vraiment en contact avec des gens. La dernière fois, c’est un québécois qui m’a lu le programme télé de la soirée !  » Maintenant que l’usage de l’Iphone est bien maîtrisé, nous formons Bruno sur Mac. Il suit à cet effet des cours de dactylo à Libramont : « Je pense que c’est important de bien maîtriser les technologies, et peut-être que ça pourrait m’aider à trouver un boulot… »

" Avec Bruno, j’ai du adapter un peu la manière d’utiliser l’Iphone, car suite à son accident, il manque un peu de dextérité. Mais la formation a finalement été très rapide, car il adore passer du temps sur son Iphone et il découvre beaucoup par lui-même", explique Vincent Leone, formateur.

« Les formations de la Fondation I See ont été très précieuses pour moi, conclut Bruno, et le fait que Vincent, mon formateur, est déficient visuel est un gros atout. En le voyant utiliser l’Iphone, je me suis dit : si lui il peut le faire sans voir, alors moi aussi. Ça m’a donné beaucoup de motivation et de courage. En plus, il travaille de manière très pédagogique, il a ça dans le sang !  »

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Vincent

Témoignage de Vincent

Vincent a 26 ans, il est malvoyant de naissance et est aujourd’hui formateur en informatique. il nous explique son parcours :
A 12 ans, j’ai eu (...)

Témoignage de Vincent