“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

10 jeunes partent en week-end avec I See !

Illustration : photo de groupe des participants au week-end

Du 25 au 27 août, nous avons emmené un groupe de jeunes âgés de 15 à 25 ans pour un week-end à Avin, entre Liège et Namur. Parmi les 10 jeunes, 4 sont déficients visuels. Une très belle expérience dont les mots d’ordre furent : détente, convivialité et autonomie !

Trois jours rythmés par des activités diverses ont favorisé les échanges entre les jeunes : en constituant des binômes, toujours différents, chacun découvre la réalité de l’autre et apprend à s’adapter.

Pas le temps pour les jeunes de poser leurs valises, le week-end commence par une matinée à l’Aventure Parc de Wavre. Des duos voyants/non-voyants ont été mis en place et l’entre-aide est de mise. Les non-voyants rassurent les voyants quant au vide et les voyants décrivent le parcours aux jeunes déficients visuels. Les participants se sont aussi balancés à 15m de hauteur et ont été projetés à 17m au milieu des arbres ! La matinée s’est terminée avec une tyrolienne de 320m de long à travers tout le domaine : 35m de dénivelé, départ à 12m de haut, zigzag permanent et virages à 360° !

Ensuite, direction le gîte où Frédéric, Président de la Fondation I See, accueille les participants et présente les prochaines activités de la journée. Chacun prend ensuite le temps de s’installer et de découvrir le gîte à son aise.

Samedi, deuxième jour, deux activités sont au programme ! Une activité sur la mobilité, où les jeunes apprennent les bases de la technique de guide et posent toutes leurs questions à nos maîtres chien concernant le chien-guide et son éducation.
Et une activité basée sur la psychomotricité, où seront travaillés le schéma corporel ainsi que le renforcement de la conscience de l’espace afin d’améliorer l’équilibre, la stabilité, et la fluidité dans les mouvements et les déplacements. Il était proposé aux jeunes de faire les activités en portant un bandeau ou des lunettes de simulation, et tous se sont prêtés au jeu !

En fin d’après-midi, nous nous sommes tous réunis dans le salon et Isabel annonce l’activité prévue en soirée : Le festival "Les Solidarités" ! Chaque participant consulte le programme sur son smartphone, et vient ensuite une des tâches les plus compliquées : choisir les concerts que nous allons allé voir ! Notre choix s’est porté sur : Caballero & Jeanjass, Brocken Back, Romeo Elvis et Puggy. Une fois arrivés sur place, nous échangeons nos tickets contre les bracelets, et ensuite ... place à la musique !!

Après une bonne nuit de repos, nous étions fins prêts pour la troisième et déjà dernière journée du week-end. Deux ateliers étaient au programme. Le premier est l’atelier "Sans Tabou" où chacun peut poser ses questions, parler de son expérience, et exprimer son ressenti quant à la déficience visuelle.
Le deuxième est l’atelier "Nouvelles Technologies" durant lequel Vincent présente ses dernières trouvailles en termes d’applications et de "trucs et astuces" !

Au travers des différentes activités, nous voulons montrer aux jeunes que malgré la déficience visuelle, ils disposent de nombreux potentiels et ils ont la capacité d’aller au-delà des limites qu’ils se fixent parfois. En laissant à chacun de l’opportunité et le temps d’expérimenter, de faire soi-même, nous voulons stimuler l’autonomie et la débrouillardise.

Au delà des activités, ce week-end est avant tout un lieu d’échanges, de convivialité et de détente. La mixité du groupe est un moteur formidable et cette année, l’ambiance était particulièrement au rendez-vous ! C’est souvent durant les repas et les temps libres que les langues se délient et que de nouvelles amitiés voient le jour. En mettant tous les jeunes, voyants et non-voyants, sur un même pied d’égalité, nous constatons à quel point la solidarité et la confiance en l’autre est source de stimulation.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage d’Ibrahim

Témoignage d'Ibrahim

Ibrahim est un jeune bruxellois de 27 ans, curieux et débordant d’énergie qui a participé récemment à nos ateliers d’accompagnement à l’insertion (...)

Témoignage d’Ibrahim