“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

« J’agis donc j’ai confiance »

« J'agis donc j'ai confiance »

Il y a presqu’un an, la Fondation a inauguré sa toute nouvelle activité : "Préparation mentale et physique adaptée". Après des mois de pratique, retour sur l’expérience de nos sportifs.

« Le but de ces séances est de permettre à la personne déficiente visuelle, dépourvue de pré-requis comme les voyants, d’améliorer sa tenue, son équilibre et sa locomotion afin de se sentir bien plus à l’aise dans sa vie de tous les jours… En partant du constat que de nombreux malvoyants et non-voyants, par un manque de confiance, n’osent pas agir, inverser la logique par l’action dynamique en osant agir afin de recouvrer confiance. »
Thierry, coach sportif

« Rafael est ravi des cours proposés par Thierry, cela lui permet d’explorer d’une autre façon son environnement et de le stimuler à la découverte. L’approche de Thierry est très stimulante et très ludique pour l’enfant. Rafael s’amuse vraiment énormément tout en apprenant. Pour nous, comme parents, cela nous donne aussi des idées qu’on peut reproduire à la maison, que ce soit dans les jeux ou dans certaines activités quotidiennes.
Bravo à la Fondation I See pour cette fantastique initiative ! »
Fabian et Christine, parents de Rafael, 4 ans

« Lorsque la Fondation I See a mis en place cet atelier, je me suis tout de suite inscrite car j’avais pu en avoir un petit aperçu lors du stage de dynamique corporelle en septembre 2016.
Pendant les séances, on fait des exercices pour se situer dans l’espace, des parcours de psychomotricité et on apprend à marcher droit. Cela m’a permis de gagner encore plus de confiance en moi, de mieux connaître mon corps et de mettre en place des techniques pour mieux me déplacer (en rue mais aussi dans une pièce).
Thierry, notre coach, nous tire vraiment vers le haut et nous encourage dans chaque petite victoire ! »
Laurence, 28 ans

« Dans mon cas concret, je fais cette préparation sportive et mentale adaptée pour améliorer tout ce qui concerne la précision, le rapport à l’espace et l’équilibre. Je voudrais reprendre des cours de danse, et m’améliore. Je pense que ces deux pratiques sont complémentaires, ce qui les rend encore plus intéressantes. La peur de l’inconnu constamment présente quand on bouge sans voir va un petit peu au détriment de la grâce et de l’esthétique des mouvements. Ce travail d’apprivoisement de l’espace est très important quand on veut danser. Et c’est mon objectif. Le fait d’avoir moins peur de ce qu’il y a devant moi, de ce qu’il pourrait potentiellement avoir, m’aide à me concentrer sur la beauté des mouvements, sur le rythme, sur d’autres aspects dans la danse qui sont beaucoup plus importants, beaucoup plus intéressants. »
Sabine, 40 ans

En raison des vacances scolaires, nous n’aurons pas accès aux salles de sport de Notre-Dame des Champs et du Collège Saint-Pierre. Les cours seront donc suspendus pendant les mois de juillet et août mais ils reprendront dès la première semaine de septembre !

Inscriptions et informations :
Sophie de Ryckel
sophie@fondationisee.be
0475/22.22.02

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Nathalie

Témoignage de Nathalie

Nathalie a 43 ans, est mariée et vit à Overijse. Jusqu’il y a quelques années, elle était gestionnaire des Ressources Humaines.
En 2011, elle (...)


Témoignage de Nathalie