“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

La Fondation I See et l’AVIQ se mobilisent pour des sensibilisations

Photo : Une jeune portant des lunettes de simulation essaye de se brosser les dents

Cette année, grâce au projet « sensibilisation au handicap et à la différence » de l’AVIQ, la Fondation I See s’est rendue dans pas moins de 5 écoles à travers toute la Wallonie.

Des primaires à l’enseignement supérieur, tous ont participé avec intérêt aux sensibilisations délivrées par Vincent Leone, notre formateur aux nouvelles technologies lui-même mal voyant, et Marianne Labus, une de nos cynotechniciennes.

Au programme :

  • Découverte de la déficience visuelle
  • Questions et réponses
  • Partage d’expérience
  • Techniques de guidage
  • Nouvelles technologies
  • Formation du chien-guide
  • Lunettes de simulation
  • Mise sous bandeau
  • Déplacements à la canne
  • Mise en situation de gestes du quotidien : Se servir un verre d’eau, mettre du dentifrice sur une brosse à dents, mettre une prise dans son soquet, mettre une clé dans une serrure, etc.
  • Identification d’odeurs et d’objets

Natacha Lorez, gestionnaire de projets sensibilisation à l’AVIQ nous livre ses sentiments quant à cette année de sensibilisations.

« Un des grands objectifs de l’AViQ, branche handicap est la sensibilisation de la population au handicap.
L’AViQ sensibilise les écoles, de la maternelle aux hautes écoles, les communes, les employeurs, les hôpitaux, les intermédiaires de l’emploi, etc.
Ce travail de sensibilisation se réalise en collaboration avec des partenaires actifs dans le secteur du handicap et de l’animation.
Grâce à des mises en situations, des jeux de rôles, des discussions à bâtons rompus avec des personnes porteuses de handicap, des activités sportives ou culturelles (liste non exhaustive) le public est amené à se poser des questions sur ses représentations sociales liées au handicap et à découvrir l’autre pour mieux le comprendre. Ces moments ensemble visent à faire tomber les préjugés et les craintes de l’inconnu par la découverte de l’autre de ses particularités, de ses besoins, de ses difficultés mais aussi de ses forces et de ses compétences.

La collaboration avec la Fondation I SEE est très fructueuse, les étudiants peuvent poser de multiples questions à Vincent sur sa vie, ses habitudes, son travail, ses hobbys tandis qu’avec Marianne, ils apprennent beaucoup de choses sur les chiens, leur parcours. Les participants ont l’occasion de se mettre en situation de personnes aveugles et déambulent dans les couloirs de l’école pour comprendre la difficulté de pouvoir se repérer dans l’espace, de suivre les directives du chien, de manier la canne blanche et finalement de se rendre compte qu’il faut toujours être attentifs à tout ce qui se passe autour de soi, de comprendre les difficultés d’une personne malvoyante ou aveugle. La durée de la sensibilisation n’est jamais assez longue, les enfants sont toujours en demande … ! »

Merci à l’AVIQ pour l’opportunité qui nous est donnée de toucher un public aussi vaste et diversifié ; ce qui contribue à notre travail de sensibilisation et démystification du handicap !

Et merci à l’IPSMA, l’Ecole des Sœurs de la Providence, l’Ecole de Wasseiges, l’Institut Saint-Pierre et Paul de Florennes et l’Ecole de Meffe pour leur accueil !

Cliquez sur une des photos ci-dessous pour avoir accès au diaporama.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Vincent

Témoignage de Vincent

Vincent a 26 ans, il est malvoyant de naissance et est aujourd’hui formateur en informatique. il nous explique son parcours :
A 12 ans, j’ai eu (...)

Témoignage de Vincent