“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Oréa : un nouveau chiot, une nouvelle race et un nouveau défi pour la Fondation I See

Oréa : un nouveau chiot, une nouvelle race et un nouveau défi pour la Fondation I See

Le 15 mars dernier, Oréa a vu le jour dans l’élevage de la Folle Etincelle à Thuin. Convaincus de son potentiel, Stéphane et Marjorie ont choisi de lui réserver un avenir plutôt atypique : devenir chien guide pour une personne aveugle. Avec beaucoup de générosité, ils ont offert à la Fondation I See ce jeune chiot Altdeutscher Schäferhund, une nouvelle race pour la Fondation et un défi que nous relevons avec grand plaisir !

Entretien avec Marjorie Morue de l’élevage « La Folle Etincelle »

Propos recueillis par Donatienne Baise

Pouvez-vous me parler de la Folle Etincelle ? Quelle est la philosophie de votre élevage ?

Le projet de la Folle Etincelle est né lorsque j’ai rencontré Stéphane dans un club canin. Chacun, de notre côté, nous caressions le rêve de créer un élevage et c’est ensemble que nous l’avons réalisé. Nous avons cinq chiens adultes à la maison et travaillons avec trois d’entre eux : Etoile, notre Berger Belge Laekenois, Kayenne, notre Bouvier des Flandres et Oxy, notre Altdeutscher Schäferhund. Nous participons avec eux à de nombreuses activités d’obéissance, d’agility, de cani-cross, la conduite de troupeaux de moutons ou même de ring. Les concours suivront.

Les races que nous avons dans l’élevage sont des races rustiques et de qualité que nous voulons préserver, respecter et promouvoir car nous sommes convaincus qu’elles peuvent apporter beaucoup dans de nombreux domaines.

Oréa est une Altdeutscher Schäferhund, née d’une portée de 10 chiots. Comment avez-vous eu le sentiment qu’elle pourrait devenir un bon chien guide ?

Nous sommes convaincus que l’Altdeutscher Schäferhund est une race qui peut très bien convenir pour guider une personne non-voyante car ce sont des chiens qui aiment travailler et faire plaisir à leur maître. Ce sont aussi des chiens très sensibles, proches de l’homme et dotés d’un caractère enjoué. Enfin, ils ont une capacité d’apprentissage impressionnante que l’on constate déjà chez les tous petits chiots. Ils vont toujours essayer de comprendre ce qui se passe avant d’agir et pour un chien guide, c’est indispensable. Oxy est la maman d'Oréa, un Altdeutsch Schäfferhund

Oxy, la mère d’Oréa fait de l’obéissance et de la recherche de personnes. C’est notre chien depuis 5 ans et nous connaissons bien ses qualités au travail. Il n’a pas été facile de trouver un bon mâle pour la reproduction car il y a peu d’élevages de Altdeutscher Schäferhund et nous voulions éviter le plus possible la consanguinité. Nous sommes donc allés en Bourgogne où nous avons trouvé un très bon mâle. Il y a pas mal d’inconnues quant à son comportement car ce n’est pas un chien de travail mais, sur base de ce que nous avons vu, nous avons de très bons espoirs.

Oréa a six semaine va être remise dans sa famille d'accueil.
Et au sein de la portée, pourquoi Oréa et pas un autre chiot ?

Au début on ne pensait pas qu’on serait capables de choisir parmi les chiots de la portée mais, très vite, on a identifié Oréa comme la candidate parfaite. C’est la plus petite, elle est très curieuse et allait toujours voir ce qui l’intriguait sans en avoir peur. La manipulation aussi était très facile, ce qui est signe d’une certaine soumission.

C’est une race de chien qui peut impressionner plus d’un passant. N’est-ce pas là un frein à la convivialité que l’on recherche souvent chez le chien guide ?

C’est une race rustique et c’est clair que c’est un chien massif. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons sélectionné Oréa qui est plutôt menue. C’est aussi un chien qui ira volontiers chercher la caresse et là, tout va se jouer au dressage, mais vu ses capacités d’apprentissage et les résultats qu’on obtient en obéissance, je suis certaine que ça ne posera aucun problème. Par ailleurs c’est un chien tellement proche de l’homme, qu’il n’y a aucune agressivité dans son comportement.

C’est en tout cas une très généreuse initiative et nous vous en remercions. Oréa a rejoint notre famille d’accueil la plus expérimentée et promet de beaux lendemains.

Le plaisir est partagé ! L’une de nos grandes valeurs est le partage ; non seulement de ce que l’on a (les chiots) mais également de nos connaissances et j’espère que d’autres éleveurs feront de même afin d’offrir à des personnes non-voyantes des chiens de qualité.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage d’Ibrahim

Témoignage d'Ibrahim

Ibrahim est un jeune bruxellois de 27 ans, curieux et débordant d’énergie qui a participé récemment à nos ateliers d’accompagnement à l’insertion (...)

Témoignage d’Ibrahim