“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Quelques nouvelles de nos chiots en famille d’accueil

Illustration : trois familles d'accueil montent les escaliers de l'Abbaye de la Cambre avec leur chiots.

Ce Mercredi 23 novembre, pour notre rassemblement bi-mensuel des familles d’accueil, nous avons retrouvé Julie, Aurianne et Corrine accompagnées de Pika, Pippa et Pistache. Les chiots ont maintenant 5 mois et sont tout à fait capables de comprendre les injonctions « en main » ou encore « assis ». Ils sont à présent aptes à passer à la deuxième étape de leur apprentissage.

L’exercice du jour : Monter et descendre les escaliers ! En tant que futur chien guide, le chiot doit pouvoir marquer un temps d’arrêt avant la première marche afin d’annoncer un obstacle à son maître. Il est aussi important que le chien ne tire pas sur sa laisse et n’avance pas trop rapidement.

Le chien ne doit bien entendu pas reconnaître un escalier qui descend d’un escalier qui monte, c’est au déficient visuel d’utiliser sa canne pour s’en rendre compte. S’il se trouve face au mauvais escalier il doit alors s’adresser à son compagnon à quatre pattes avec les mots clés « demi-tour » et « cherche escalier ».

Le renforcement positif

Julie félicite Pika Nous utilisons la méthode du renforcement positif dans l’éducation de nos chiens. En quelques mots : Toujours féliciter son chien. Ce qui n’est pas une habitude facile à prendre parce que le maître a, au début, fort tendance à disputer le chiot pour ses bêtises. Nous apprenons donc aux familles d’accueil à trouver le positif dans chaque situation.

Julie nous expliquait lors de notre rencontre que Pika avait tendance à avoir peur de ses propres excréments. Ici aussi l’éducation positive intervient. Il ne faut pas avoir peur de dire « C’est bien ! Beau caca ! » et ainsi rassurer et encourager son chien. Surtout qu’il est important pour un chien guide de pouvoir faire ses besoins dans le caniveau lors de ses ballades et déplacements.

Quel caractère de chien !

Pika, Pistache et Pippa joue, et sont heureuses de se retrouver Lors de cette séance, nous avons bien senti les différences de personnalité, et d’évolution des chiots. Pistache et Pika sont deux soeurs Labrador et ont pourtant des caractères opposés : Pistache est très calme, très douce, mais il faudra sous doute la pousser à avancer ; tandis que Pika est très énergique et il faudra plutôt la canaliser.

Pippa, elle, est une jeune Berger Malinois, une race complètement différente ce qui explique que son comportement ne ressemble en rien à celui de ses comparses. Elle est très jouette et très fougueuse mais a plus de difficultés pour se concentrer sur les exercices. Son apprentissage demande par conséquent un peu plus de fermeté et de patience.

Merci à toutes les familles qui s’engagent dans ce projet et consacrent beaucoup d’énergie à la formation de nos futurs chiens guides !

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Victor

Témoignage de Victor

Je m’appelle Victor, j’ai 18 ans et je suis originaire de la région liégeoise. En ce moment, je me prépare à un grand changement puisque je vais (...)

Témoignage de Victor