“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Un tremplin vers l’intégration professionnelle

Un tremplin vers l'intégration professionnelle

Depuis le mois de septembre, quatre personnes déficientes visuelles, Frédérick, Ibrahim, Laurence et Sophie ont entamé avec I See un trajet d’accompagnement à l’insertion professionnelle. Durant trois séances collectives, nous travaillons sur leur projet professionnel, les aidons dans le processus de sollicitation et renforçons leur confiance en eux et en leurs compétences.

"L’intégration professionnelle est, pour une personne malvoyante ou non-voyante, un vecteur important d’intégration et d’épanouissement. En mettant ses compétences au service d’une structure organisationnelle, elle sera valorisée par rapport à ses efficiences plutôt que par rapport à sa déficience, ce qui sera source du renforcement de la confiance en soi." explique Frédéric Storme, président de la Fondation I See.

Outre l’épanouissement des personnes déficientes visuelles, nous sommes convaincus que les entreprises ont tout à gagner à aller vers plus de diversité : "Pour un employeur, l’expérience d’intégration d’une personne handicapée peut être très porteuse au sein de l’organisation. Non seulement parce qu’une personne déficiente visuelle peut apporter des compétences propres, qu’elle aura développé bien plus qu’une personne parfaitement voyante mais également car l’intégration d’une personne avec un handicap sera source de cohésion, de créativité et d’innovation au sein de l’équipe," complète Isabel Litvin, responsable de l’inclusion et experte en ressources humaines. Afin de confronter nos participants aux réalités du monde du travail, nous faisons appel à des recruteurs externes qui n’ont pas de lien particulier avec le handicap pour qu’ils donnent leur avis sur les candidatures, les CV et leurs conseils pour le processus de sélection.

Pour cela, il faut bien entendu travailler en amont avec chaque personne non-voyante afin qu’elle trouve le projet professionnel qui répond à ses ambitions et qui mettra au mieux ses compétences en valeur.

Notre approche comprend trois axes d’innovation :
- un regard positif sur le handicap visuel en mettant l’accent sur les efficiences, plutôt que sur les déficiences et en partant du principe que presque tous les métiers sont accessibles sauf quelques uns. Nous ouvrons ainsi l’univers des possibles et donnons aux candidats l’opportunité d’exprimer ce à quoi ils aspirent vraiment.
- une approche de groupe : qui garantit l’échange d’idées, d’expériences et de questionnements. Il peut aussi être confrontant et changer la perception de chacun.
- une approche responsabilisante : qui positionne le candidat comme acteur de son avenir. Il travaillera sur sa capacité à se présenter, à choisir des offres d’emploi adéquates, à rédiger une candidature pertinente et à présenter son handicap d’une manière claire et professionnelle qui limitera les risques de discrimination à l’embauche, mais ne sera pas le sujet ou l’argument central de la candidature.

C’est un projet important, dans lequel nos candidats se lancent avec beaucoup de détermination. Nos séances d’accompagnement s’étaleront jusqu’à la fin du mois de novembre. Nous manquerons pas de vous informer sur la suite de ce projet !

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage d’Arnaud Dresse, D’Ieteren

Témoignage d'Arnaud Dresse, D'Ieteren

Comment avez-vous appris à connaître la Fondation I See ? Qu’est ce qui vous a séduit dans le projet ?
A.D. : J’ai appris à connaitre la Fondation I (...)

Témoignage d’Arnaud Dresse, D’Ieteren