“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Envie d’entreprendre et de créer une activité professionnelle en tant que déficient visuel ?

Envie d'entreprendre et de créer une activité professionnelle en tant que déficient visuel ?

Beaucoup de questions se posent sur la manière de se lancer, la qualité des projets ou les aides disponibles pour les handipreneurs. La Fondation I See est là pour apporter des réponses et vous soutenir dans la création de votre activité.

Nous organisons des séances d’informations de 2 heures :

  • Le 16 juillet de 10h à 12h
  • Le 13 août de 13h30 à 15h30

Programme des séances

  • Quelles sont les aides financières et techniques disponibles pour les personnes déficientes visuelles qui souhaitent entreprendre ? Qu’en est-il du maintien ou non de mes allocations
  • Quels sont les outils et les ressources spécifiques qui peuvent vous aider à réussir dans votre projet entrepreneurial ?
  • Les types d’accompagnement proposés par I See : accompagnement individuel, accompagnement collectif, rencontres avec des handientrepreneurs confirmés mais aussi avec des clients potentiels. Une série d’initiatives qui vous permettront de tester votre projet et de renforcer les compétences nécessaire pour le développer

Lieu des séances : en région wallonne et/ou à distance.

Suite à ces séances, des accompagnements collectifs ou individuels seront proposés pour fournir toutes les clés nécessaires à la réussite.

Rejoignez-nous pour découvrir toutes les pistes et conseils pour se lancer en toute confiance.

Informations et inscription

Par mail à celine@fondationisee.be ou par téléphone au 0475/22.22.02.

Un projet de l’AVIQ cofinancé par l’Union européenne.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Adrien

Témoignage de Adrien

"On s’imagine que du street art pour des déficients visuels ce n’est pas possible et là, ça montre que justement c’est possible !"
Adrien a (…)


Témoignage de Adrien