“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

La première nuit de mon chiot à la maison

Dans la vie d'un chiot, c'est un grand changement de quitter sa mère, sa fratrie et ses habitudes, pour intégrer une nouvelle famille et un nouveau lieu de vie. Lorsqu'un chiot change d'environnement, il a besoin de temps pour s'acclimater. En moyenne, on compte 2 à 3 semaines pour qu'il se sente tout à fait à l'aise dans sa nouvelle maison.

Dans la vie d’un chiot, c’est un grand changement de quitter sa mère, sa fratrie et ses habitudes, pour intégrer une nouvelle famille et un nouveau lieu de vie. Lorsqu’un jeune chien change d’environnement, il a besoin de temps pour s’acclimater. En moyenne, on compte 2 à 3 semaines pour qu’il se sente tout à fait à l’aise dans sa nouvelle maison.

L’endroit idéal pour faire dormir votre chiot

Dès que votre chiot arrive à la maison, il faut lui donner un endroit où il se sent en sécurité.
Pour cela, privilégiez un endroit calme et non stratégique, c’est-à-dire d’où il ne pourra pas voir tout ce qui se passe dans la maison : pas de couloir ni de hall d’entrée ou de lieu de passage fréquent. Évitez de le faire dormir en dehors de la maison, dans un garage ou dans une cave.
Vous pouvez également utiliser une caisse de transport, les chiots préfèrent les petits endroits aux grands espaces. Cette caisse deviendra ensuite sa chambre, son endroit à lui.
N’hésitez pas à laisser des objets à mastiquer, des jeux pour qu’il puisse s’occuper.


Les pleurs de votre jeune chien

La première nuit peut très bien se passer ou à l’inverse être un récital de pleurs.

Voici quelques conseils à mettre en pratique lorsqu’un chiot pleure pendant la nuit :

  • Ne pas directement aller voir votre compagnon à quatre pattes quand il pleure. Sinon, il risque d’associer les pleurs à votre arrivée/présence et donc pleurer pour attirer votre attention. Attendez qu’il se calme pour aller le voir.
  • Laisser votre chiot pleurer, il comprendra très vite. Ça peut paraître cruel, mais c’est le comportement qu’aurait eu sa mère. Si vous avez des voisins, n’hésitez pas à les prévenir.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez dormir dans la même pièce que votre jeune chien. Vous serez alors une présence réconfortante qui pourra le rassurer. Veillez cependant à ce que ça ne dure pas trop longtemps.

Petit conseil : Lorsque vous allez chercher le chiot, revenez avec un tissu, une couverture ou un objet qui a l’odeur de sa mère. Placer cet objet dans son panier, ça pourra le rassurer et éviter des pleurs.

Attention : Un très jeune chien ne sait pas se retenir longtemps et des accidents arriveront très certainement pendant la nuit. Le prochain conseil canin abordera la propreté.

En conclusion, pour que la première nuit de votre chiot se passe le mieux possible, trouvez-lui l’endroit parfait et résistez (un maximum) à ses gémissements.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage d’Ibrahim

Témoignage d'Ibrahim

Ibrahim est un jeune bruxellois de 27 ans, curieux et débordant d’énergie qui a participé récemment à nos ateliers d’accompagnement à l’insertion (...)


Témoignage d’Ibrahim