“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Le stage de remise de Manon et Qiu

Du 3 au 14 février, Manon et Qiu ont vécu un moment important de leur aventure en duo : le stage de remise. Des jours durant, Robin s'est calqué au quotidien de Manon afin de l'accompagner dans son changement de vie.

Du 3 au 14 février, Manon et Qiu ont vécu un moment important de leur aventure en duo : le stage de remise. Des jours durant, Robin s’est calqué au quotidien de Manon afin de l’accompagner dans son changement de vie.

Manon a 31 ans et vit dans une jolie maison à Jambes avec son compagnon Frédéric et leurs trois chats. Dans quelques mois elle sera diplômée en ergothérapie et a déjà de beaux projets en tête : la cocréation et la cogestion, avec son conjoint et une amie, d’une ASBL dont les missions seraient l’orientation et le coaching d’étudiants en situation de handicap.

Dans la famille de Manon, la déficience visuelle est héréditaire. D’ailleurs, ses parents et ses grands-parents se sont rencontrés à la Ligue Braille. La concernant, elle a un résidu visuel de 1/20 à chaque œil et cela résulte de différentes pathologies : la diplopie (vision double), le nystagmus (mouvement du globe oculaire), le strabisme et la cataracte.

C’est en 2014 que germe pour la première fois l’idée de partager son quotidien avec un chien-guide. S’en sont suivi 6 ans de maturation. Deux éléments en particulier ont aidé Manon dans sa réflexion : la rencontre d’une ophtalmologue en Flandre qui lui a annoncé que plus aucune opération n’était envisageable pour améliorer son résidu visuel et ses études en ergothérapie pendant lesquelles elle a évalué ses propres possibilités de rentabilité dans ses déplacements. Elle a suivi des cours de locomotion (conseils et techniques en déplacements, repérage de nouveaux trajets), elle sait se déplacer à l’aide d’une canne blanche, la prochaine étape était le chien-guide.

Manon a fait une partie de la scolarité à l’IRSA (Institut Royal pour Sourds et Aveugles) où elle a rencontré, Vincent, notre spécialiste en Nouvelles Technologies. Elle connaît donc bien la Fondation I See et ses spécificités, telles que sa taille humaine ou sa mission de recherche d’autonomie. C’est donc naturellement que Manon s’est tourné vers I See.

Même s’il faut tout réapprendra dans sa façon de se déplacer qu’il y a un réel travail d’acceptation de soi à faire, la présence de Qiu n’apporte que du positif dans le quotidien de Manon. Elle prend en charge une partie du déplacement, les gestions des obstacles et des difficultés, comme des flaques par exemple. En 2 semaines de stage de remise, la progression de rentabilité est énorme et ce n’est que du bonheur pour nos deux comparses.

Manon a également énormément appris au niveau humain. Ce n’est pas classique d’être « suivie » par quelqu’un tous les jours. Mais la confiance avec Robin, éducateur canin, et Qiu évoluant jour après jour, ce fut un réel plaisir.

Une petite anecdote : « Pendant le stage de remise, nous avons été à la Rue Neuve, une des grandes rues commerçantes de Bruxelles. D’habitude, je suis à 100% concentrée sur les obstacles et les difficultés que je pourrais rencontrer. Avec Qiu, j’ai uniquement dû me concentrer sur elle, et pour la première fois j’ai pu regarder les magasins en étant seule. Je vois des choses que je ne voyais pas avant. »

Nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois pour la certification officielle !

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Victor

Témoignage de Victor

Je m’appelle Victor, j’ai 18 ans et je suis originaire de la région liégeoise. En ce moment, je me prépare à un grand changement puisque je vais (...)


Témoignage de Victor