“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Isabel Litvin

RH & Inclusion Manager

Pourquoi la Fondation I See ?

La Fondation I See s’est imposée logiquement : côtoyant au quotidien un malvoyant et son chien-guide j’ai directement adhéré à sa philosophie inclusive et à son combat, encore peu répandu à l’époque, pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles . Sa petite taille et son indépendance ainsi que sa volonté permanente d’innover ont achevé de me convaincre.

Quel est ton rôle au sein de la Fondation I See ?

Comme les autres membres de l’équipe je combine différentes « casquettes » : la gestion des ressources humaines et le développement de projets visant à favoriser l’inclusion tout d’abord. Ensuite parce qu’ils nous sont indispensables pour notre fonctionnement la recherche de fonds en collaboration avec Céline. Enfin comme tous les membres de l’équipe rechercher des approches innovantes pour assurer l’autonomie des personnes déficientes visuelles et développer un réseau dans ce sens fait partie de mon quotidien.

Quel est ton apport à la Fondation ?

Au-delà de ma connaissance de la déficience visuelle et du handicap, j’ai la chance d’avoir mené une carrière en tant que responsable ressources humaines dans des environnements variés. Avoir côtoyé de nombreuses entreprises me permet de cerner leurs besoins, d’anticiper leurs réactions par rapport à la déficience visuelle et de bien préparer les candidats que j’accompagne dans leur processus de positionnement professionnel. Épouse d’un déficient visuel et maman de 2 enfants je peux également comprendre et accompagner les familles de manière concrète et sans tabous par rapport aux difficultés parfois rencontrées.

Travailler à la Fondation I See c’est aussi … ne jamais savoir de quoi sera fait le lendemain,
séjourner dans des lieux insolites et participer à des activités extrêmes lors des stages, se laisser bluffer par les efficiences et parcours des personnes déficientes visuelles que nous accompagnons, se remettre en question perpétuellement. C’est aussi avoir le plaisir d’accueillir à domicile des dizaines de chiens et chiots, pour quelques heures, quelques jours voire quelques mois toujours pour…dépanner bien sûr. C’est enfin le plaisir de rencontrer des personnes généreuses qui croient dans le projet et y investissent.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Valentin

Témoignage de Valentin

Valentin a 16 ans. Devenu non-voyant à l’âge de 8 ans, il a dû faire face à cette situation en adaptant bon nombre de gestes de la vie (...)


Témoignage de Valentin