“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Apprendre à mon chiot à rester seul

Comme vous le savez sûrement, le chien est un animal social qui a besoin de contact. C'est pourquoi la solitude peut être une souffrance et peut développer un stress chez le chiot (comme chez l'homme).

Comme vous le savez sûrement, le chien est un animal social qui a besoin de contact. C’est pourquoi la solitude peut être une souffrance et peut développer un stress chez le chiot (comme chez l’homme).

Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour apprendre à votre chien à rester seul.

Comment savoir que votre chiot n’aime pas la solitude ?

Certains signes de stress peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Des hurlements ;
  • De la destruction ;
  • De la malpropreté ;
  • De la mutilation.

Si en entrant chez vous, vous remarquez que votre chien a détruit ou qu’il a eu un accident, ne le réprimandez pas. Cela ne sert à rien et vous allez le stresser encore plus.

Comment vous comporter avec votre chiot avant une séparation de quelques heures ?

Au moment de partir, peut-être auriez-vous envie de mettre en place un rituel : grand au revoir, câlin, etc. Ce type de comportement peut stresser votre chien et créer un hyper attachement. C’est pourquoi, lorsque vous quittez la maison, ne portez aucune attention à votre chiot. Ne jouez pas non plus avec lui juste avant de partir, car vous le laisserez dans un état d’excitation et de frustration. Assurez-vous qu’il soit calme avant de vous absenter.

A votre retour, il est important d’avoir le même comportement. Il faut impérativement l’ignorer. Ceci est important pour deux raisons :

  1. Si le chien a stressé durant votre absence, il y a de fortes chances qu’il l’extériorise en vous sautant dessus, en étant dans un état d’excitation. Si vous lui dites bonjour à ce moment-là, vous allez le récompenser d’avoir stressé et d’être excité.
  2. Si vous ne l’ignorez pas, vous allez lui apprendre à sauter sur tout le monde. Ignorez-le et attendez qu’il soit calme pour lui dire bonjour et ainsi évitez de renforcer des moments d’excitation, d’énervement et de folie.

A l’arrivée de votre chiot, vous prendrez peut-être congé afin de pouvoir lui consacrer du temps les premiers jours. Concrètement, c’est une très bonne idée, mais attention à ne pas rester 24h/24 et 7j/7 avec lui, vous lui apprenez alors que vous serez toujours là. Et du jour au lendemain, vous disparaissez pendant 8 heures. Ce qui peut être un grand choc chez pour le chiot.

Vous aurez également peut-être envie de laisser votre chien vous suivre partout dans la maison. C’est un signe que le chiot est attentif et réactif. Attention cependant, en le laissant faire, vous lui apprenez qu’il doit toujours vous avoir en visuel. Et le jour où il ne vous voit plus, c’est la panique ! Apprenez-lui à ne pas vous suivre tout le temps. Demandez-lui de rester dans son panier, pendant que vous êtes occupé dans une autre pièce.

Quelles sont les étapes pour apprendre la solitude à votre chiot ?

Comme pour toute chose, il va falloir lui apprendre et lui montrer qu’être seul est agréable. Pour cela, procédez progressivement, habituez votre chien, petit à petit, à votre absence.

Pour commencer, il faut lui apprendre quelle est sa place dans la maison. Sa place est un endroit confortable où il y a son panier et ses jouets. Récompensez-le chaque fois qu’il y va pour lui montrer que cet endroit est agréable. Il faut que ce soit un endroit calme, ce n’est pas un endroit où on joue. Votre chiot a donc sa récompense quand il est calme.

Une fois que votre chien sait où est sa place, demandez-lui d’y rester seul pendant quelques secondes. Pour se faire, attendez qu’il y aille de lui-même ou invitez-le à y aller. Ensuite, quittez cette pièce pendant quelques secondes (5 secondes pas plus), revenez dans la pièce et récompensez-le s’il est resté sage. Répétez plusieurs fois cet exercice et augmentez le temps progressivement.

Quand votre chien est capable de rester à sa place, seul, commencez à simuler des sorties. Prenez vos affaires, votre veste et sortez. Après quelques secondes, rentrez et si votre chiot a été sage et qu’il ne vous saute pas dessus, il a droit à une récompense.

Astuce  : Laissez des objets, des cordes, etc. pour qu’il puisse s’occuper.

Astuce : N’oubliez pas de dépenser votre chien. Ne le laissez pas seul si vous voyez qu’il a un surplus d’énergie. Fatiguez-le physiquement ou mentalement avant de partir.

Cet apprentissage ne se fait pas en un jour. Cela peut être long, mais accrochez-vous ! Il est important pour vous et pour votre chiot que les moments de séparation et de solitude ne soient pas source de stress.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Florence

Témoignage de Florence

Florence est chercheuse en sciences humaines pour le projet européen INSPEX H2020 mené notamment par le CRIDS (Centre de Recherche en Information, (...)


Témoignage de Florence