“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Apprendre les positions de base à mon chiot

Découvrons comment apprendre les positions de base (assis, couché, debout) à votre chien. L'un des rôles de nos familles d'accueil est d'enseigner celles-ci aux chiots et c'est avec plaisir que nous partageons nos conseils avec vous.

Aujourd’hui, découvrons comment apprendre les positions de base (assis, couché, debout) à votre chien. L’un des rôles de nos familles d’accueil est d’enseigner celles-ci aux chiots et c’est avec plaisir que nous partageons nos conseils avec vous.

L’éducation du chiot

Avant de passer aux positions, voici quelques conseils généraux que vous pouvez adopter à l’éducation globale de votre chien :

  • N’hésitez pas à commencer l’apprentissage tôt. Un chiot peut apprendre dès son plus jeune âge. Commencez dès l’adoption.
  • Restez clair. Choisissez un mot court pour les injonctions. Ne commencez pas à parler à votre chien et à faire de longues phrases comme « S’il te plaît, veux-tu bien me faire le plaisir de t’asseoir », le mot « assis », dans ce contexte, est suffisant.
  • Restez cohérent. Il faut toujours garder le même mot (exemple : assis) pour un même comportement (exemple : pour la position assise). Votre chien risque de ne pas comprendre si vous utilisez deux mots pour la même position ou à l’inverse un seul mot pour plusieurs comportements.
  • Ne répétez pas les injonctions sans cesse. Si vous demandez à votre chien de s’asseoir, dites le commandement « assis » une première fois. Si le chien ne s’effectue pas, aidez votre chien à s’asseoir en donnant la consigne une nouvelle fois. Ne donnez l’injonction que deux fois, sinon le chien va prendre l’habitude de ne pas obéir tout de suite. Vous perdrez alors l’ascendant sur le chien et ce n’est pas le but dans un processus d’éducation.
  • Comme pour le rappel, lorsque vous donnez ou apprenez une injonction à votre chiot, attirez son attention en mentionnant son nom. Exemple : « Nom du chien, assis ! ». Attirer son attention vous permet d’être sûr qu’il comprenne que vous vous adressez à lui et qu’il effectue alors ce que vous lui demandez.

Deux méthodes d’éducation pour votre chien

Entrons maintenant dans le vif du sujet !

Pour chaque position, il y existe deux méthodes, qu’il est possible de combiner :

  1. La méthode passive : elle consiste à observer son chien et donner l’injonction lorsqu’il réalise le comportement souhaité de lui-même.
  2. La méthode active : elle consiste à manipuler son chien ou le guider avec une friandise pour l’aider à réaliser le comportement souhaité.

Astuce : Favorisez plusieurs courtes séances d’exercices sur une journée plutôt qu’une longue.

Assis

La position assise est généralement la plus facile à apprendre à son chiot. Elle permet de positionner votre compagnon à 4 pattes en posture statique pour attendre un court instant que ce soit devant une porte ou devant sa gamelle. De plus, votre chien devra également passer par le assis pour apprendre les autres positions.

Méthode passive : Soyez attentif au comportement de votre chien. Au moment où il s’assoit, dites « assis » et récompensez-le par la voix, une caresse et/ou une friandise.

Méthode active : La mise en place se fait très aisément avec un bonbon ou une croquette. Montrez-lui la friandise que vous tenez en main en plaçant celle-ci à hauteur de son museau. Ensuite, avec douceur, levez la main et avancez-la vers la queue de votre chiot. Il va vouloir suivre la friandise en basculant la tête en arrière et s’asseoir naturellement.

Si vous n’avez pas de bonbons, manipulez votre chien en plaçant une main sur son poitrail et l’autre main à la base de sa queue. Exercez ensuite une légère pression vers le bas.

Avec ou sans friandises, une fois le chien assis, dites-lui « assis » et récompensez-le par la voix, une caresse et/ou une petite douceur.

Couché

Cette position est très utile pour des attentes de plus longue durée ou pour des moments de repos.

Méthode passive : Comme précédemment, observez votre chiot. Au moment où il se couche, dites « couché » et récompensez-le.

Méthode active : Pour apprendre le couché à votre chien, il est plus facile de partir de la position assise. Montrez-lui la friandise qui est dans votre main en la plaçant à hauteur de son museau. Délicatement et doucement, dirigez la jusqu’à ses pattes. Il est très important que le chien suive la friandise avec son museau. Une fois que le chien a la tête baissée, éloignez le bonbon de lui en restant au ras du sol. Dès qu’il se couche, dites « couché » et donnez-lui la récompense.

Il peut arriver que votre chiot se mette debout pour prendre la croquette. Dans ce cas, recommencez le processus jusqu’au résultat voulu. N’hésitez pas à placer votre deuxième main à la base de sa queue pour l’empêcher de se lever.

Si vous souhaitez travailler sans friandises, manipulez-le en partant de la position assise. Saisissez les antérieures de votre chien et glissez-les vers l’avant pour le mettre en position couchée. Une fois qu’il est couché, dites « couché » et récompensez-le.

Debout

Cette position est peut-être la plus difficile à apprendre au chien, mais tout comme les autres, elle est très utile. Elle permet de facilement lui passer un harnais ou lui essuyer les pattes.

Méthode passive : Toujours la même formule, étudiez le comportement de votre chien. Au moment où il se met debout, dites « debout » et récompensez-le.

Méthode active : Pour apprendre le debout à votre chiot, il est également plus facile de partir de la position assise. Placez une friandise à hauteur de son museau et éloignez-la suffisamment loin pour motiver votre chien à se dresser et aller la chercher. Dès qu’il lève ses pattes arrières, dites « debout » et récompensez-le.

Sans bonbons, placez-vous à côté de votre chien et faites comme si vous alliez avancer d’un pas puis arrêtez-vous. Le fait d’avancer va motiver votre chiot à faire de même et donc à se mettre debout. Une fois qu’il est debout, caressez-lui le flanc avec votre main et soutenez-le un moment afin d’éviter qu’il ne se rassoie tout de suite. Dites-lui « debout » et récompensez-le.

Petit conseil : Au début, il est important de ne travailler qu’une seule position à la fois. Assurez-vous que chaque position soit acquise avant de vous amuser à les mélanger. Par la suite, vous pourrez demander un debout en partant du couché ou inversement demander un couché en partant du debout.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour apprendre les positions de base à votre chiot en utilisant une méthode passive ou active, avec ou sans friandise. À vous de jouer !

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Victor

Témoignage de Victor

Je m’appelle Victor, j’ai 18 ans et je suis originaire de la région liégeoise. En ce moment, je me prépare à un grand changement puisque je vais (...)


Témoignage de Victor