“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Devenir le leader de la meute

Devenir le leader de la meute

Après 3 mois de conseils donnés aux humains qui nous lisent, il est temps pour nous de nous adresser à nos amis canins. Parce qu’il est bien beau d’accompagner les maîtres dans l’éducation de leur chien, mais nous n’oublions pas nos compagnons à quatre pattes qui eux aussi ont le droit de bénéficier des conseils de spécialistes pour atteindre leur objectif ultime : prendre le dessus dans la meute tout en conservant toute l’affection de leur maître !

Voici donc nos conseils pour faire tourner votre maître en bourrique et obtenir tout ce que vous voulez de lui.

Les injonctions

Rendez votre maître fou ! Laissez-le répéter plusieurs fois les commandements. Tournez la tête de gauche à droite, faites semblant de ne pas comprendre ou faites l’inverse de ce qu’il demande : Couchez-vous quand il vous demande de vous asseoir, asseyez-vous quand il vous demande de vous mettre debout, etc.

Les humains accordent énormément d’importance au rappel, n’oubliez pas de bien sauter sur eux pour qu’ils voient que vous leur obéissez au doigt et à l’œil, surtout lorsqu’il pleut ou qu’ils se sont habillés pour sortir. Quoi de plus joli que des traces de pattes sur un vêtement clair ?

Une fois de temps en temps, obéissez et vous serez alors récompensé d’un bonbon. De quoi se lécher les babines !

Les balades

Lorsque vous souhaitez partir en balade, prenez votre laisse en gueule et amenez-la à votre maître. Posez-la sur ses genoux, son livre, son ordinateur, ses pieds, etc. en fonction de son activité du moment. S’il vous ignore, insistez jusqu’à ce qu’il cède.

Une fois à l’extérieur, surtout ne laissez pas votre humain décider du chemin. C’est votre balade, c’est à vous de prendre les décisions. Si vous voulez aller à gauche, allez à gauche et n’hésitez pas à tirer sur la laisse.

Quand votre maître vous lâche dans un parc, donnez-vous en à cœur joie : jeux avec les copains, balles, bâtons, odeurs. Et surtout, lorsque votre maître vous rappelle, regardez-le droit dans les yeux et ne revenez pas.

Si vous avez envie de vous amuser encore plus, lorsque votre humain, perdant patience, court vers vous pour vous attraper, laissez-le s’approcher de vous et courez encore plus loin. Fous rires garantis ! En plus, s’il a lu notre précédent conseil canin sur le rappel, il devra vous récompenser, même s’il vous attend depuis plusieurs heures !

À la maison

Vous en avez certainement marre de dormir par terre, dans un panier peu confortable ou encore dans une varykennel. Pas de soucis, avec un peu d’entraînement, les lits, canapés et fauteuils vous accueilleront à accoudoirs ouverts !

Soyez attentif aux allées et venues des humains et quand vous êtes enfin seul : le confort est à vous ! Veillez à fermer toutes les portes et à semer certains de vos jouets bruyants un peu partout. De cette façon, vous pourrez siester à votre aise et serez réveillé par le bruit de vos pièges quand votre humain rentre. Il ne vous restera qu’à vous coucher quelque part au sol et faire semblant de dormir.

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous positionner à des endroits stratégiques, où il y a beaucoup de passage, afin de pouvoir surveiller les allées-et-venues, jours et nuits. Un bon moyen de connaître les habitudes de votre humain !

La nourriture

C’est un fait, votre maître à a la fâcheuse tendance de rationner votre nourriture. Envie d’un dessert ? Deux stratégies différentes s’offrent à vous, en fonction du nombre d’humains à la maison :

  • Un seul humain à la maison : Il va falloir être bon comédien ! Tête penchée, yeux doux, un air un peu malheureux... le tout en tournant autour de votre sac de croquettes.
  • Plusieurs humains à la maison : Rien de plus simple ! Une fois que votre maître vous a donné à manger et que vous avez terminé votre gamelle, faites croire aux autres membres de la famille que vous n’avez encore rien eu !
  • N’hésitez pas non plus à participer aux tâches domestiques en faisant disparaître systématiquement tout aliment qui trainerait sur une table ou un plan de travail et en participant activement au rangement des sacs courses négligemment posés sur le sol. Apprendre l’ordre et le rangement à votre maître un très beau challenge assurément.

En conclusion, devenez le maître et rendez votre humain chèvre à l’aide de toutes les stratégies possibles. Tous les coups sont permis ! Faites preuve d’imagination et surtout n’hésitez pas à partager vos blagues et stratagèmes avec nous !
Par contre, votre humain reste un être sensible et social. Prenez soin de lui, accueillez-le quand il rentre du boulot et faites-lui des câlins de temps en temps !

En rapport avec cet article:

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Nathalie

Témoignage de Nathalie

Nathalie a 43 ans, est mariée et vit à Overijse. Jusqu’il y a quelques années, elle était gestionnaire des Ressources Humaines.
En 2011, elle (...)


Témoignage de Nathalie