“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Règle de vie pour votre chien : L’accès aux canapés

Il s'agit d'une des règles de vies de nos futurs chiens-guides en famille d'accueil. L'accès au canapé/fauteuil/lit leur est strictement interdit et la famille doit apprendre au chiot à dormir dans un panier. C'est également une règle que vous pouvez instaurez chez vous, pour votre chien de compagnie.

Il s’agit d’une des règles de vies de nos futurs chiens-guides en famille d’accueil. L’accès au canapé/fauteuil/lit leur est strictement interdit et la famille doit apprendre au chiot à dormir dans un panier. C’est également une règle que vous pouvez instaurez chez vous, pour votre chien de compagnie.

Pourquoi l’accès au canapé est-il interdit pour les futurs chiens-guides ? 

 
Premièrement et tout simplement, par souci de cohérence envers le chien. Tout au long de sa formation, il devra suivre la même règle et ne pourra pas avoir accès aux fauteuils. Si la famille d’accueil, les éducateurs, etc. ont des règles différentes, ils deviennent peu fiables pour le chiot. Il y a aussi un risque de mal-être chez celui-ci ou alors il pourrait aussi prendre la décision lui-même puisque la règle n’est pas claire. 

Deuxièmement, nous souhaitons éviter des soucis de comportement chez le chien. En lui offrant des endroits en hauteur, on risque de le rendre caractériel et surtout d’entrer en conflit avec le chiot. Lorsqu’il est dans son panier, il est au calme et n’est jamais embêté, contrarié, stressé et n’a donc pas de raisons de grogner ou de râler. En revanche, lorsqu’il est dans le fauteuil, il y a plus de chance qu’il soit dérangé : on va lui demander de se pousser ou de descendre. On va donc augmenter les moments de frustration, de stress, d’incompréhension… et c’est à ce moment-là que les chiens peuvent grogner, râler ou dans le pire des cas, selon son caractère, mordre.

Troisièmement, lorsqu’on accueille un chiot, nous ne savons pas qui sera son futur bénéficiaire et donc nous ne savons pas si son futur maître aimerait avoir son chien dans le canapé ou non. Même si nous le déconseillons, il faudra 5 secondes pour apprendre au chien à monter dans le canapé. Dans le cas inverse, il faudra beaucoup de temps et de rigueur pour lui apprendre cet interdit.
 

Et pour les chiens de famille ?

 
Chaque famille a bien entendu le droit de choisir les règles de la maison : vous pouvez tout à fait autoriser l’accès au canapé à votre chien, lui interdire ou le réglementer. Dans tous les cas, peu importe ce que vous avez mis en place avec votre chiot, voici quelques conseils :
 

  • Conseil n°1 : Il est important d’apprendre à votre chien à descendre lorsque vous lui demandez. Pour cela, invitez-le à descendre avec un bonbon et récompensez-le quand il est descendu. Il faut lui faire comprendre qu’il a un intérêt à descendre.
    Attention : Ne le forcez pas à descendre en le prenant par le collier sinon il y a un risque que vous rentriez en conflit.
  • Conseil n°2 : Il est aussi important que votre chiot ait son propre espace, où il peut être tranquille, dans un endroit calme et confortable. Ceci vous permettra de lui proposer son panier quand vous lui demanderez de descendre du fauteuil. Par ailleurs, s’il est dérangé, il aura un lieu de « repli ».
  • Conseil n°3 : Celui-ci est le plus important dans l’éducation de votre chien : soyez cohérent tout le temps. Et surtout, il est impératif que la famille entière soit cohérente. Si vous avez décidé de laisser l’accès au canapé, alors vous ne pouvez jamais le réprimander lorsqu’il monte dessus, même si votre chien est tout mouillé, ou pire tout sale, car il a été dehors. Si au contraire, vous avez décidé d’interdire l’accès au fauteuil, interdisez-le tout le temps. Et si l’accès est réglementé, c’est-à-dire qu’il peut monter dans le canapé uniquement suite à une injonction, il est essentiel de toujours garder le même cadre, et de toujours être à l’initiative. Il monte dans la fauteuil uniquement quand vous l’avez décidé.

Que vous autorisiez l’accès aux fauteuils à votre chien, ou non, vous connaissez maintenant nos astuces pour que la cohabitation se passe au mieux.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Victor

Témoignage de Victor

Je m’appelle Victor, j’ai 18 ans et je suis originaire de la région liégeoise. En ce moment, je me prépare à un grand changement puisque je vais (...)


Témoignage de Victor