“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Prendre soin de votre chiot

Si vous vivez avec un chien, vous êtes non sans savoir que celui-ci à des besoins et qu'il est important de les respecter afin qu'il se sente bien. Si vous avez l'attention d'acquérir un chiot pour la première fois, il n'est pas forcément aisé de connaître les bons gestes, les bons réflexes et les bonnes habitudes à avoir. Dans un cas, comme dans l'autre, découvrez nos conseils pour prendre soin de votre compagnon à quatre pattes le mieux possible.

Si vous vivez avec un chien, vous êtes non sans savoir que celui-ci à des besoins et qu’il est important de les respecter afin qu’il se sente bien. Si vous avez l’attention d’acquérir un chiot pour la première fois, il n’est pas forcément aisé de connaître les bons gestes, les bons réflexes et les bonnes habitudes à avoir. Dans un cas, comme dans l’autre, découvrez nos conseils pour prendre soin de votre compagnon à quatre pattes le mieux possible.

Les besoins physiologiques

Les besoins physiologiques sont le b.a.-ba d’un individu pour vivre. Un chien doit manger, boire et éliminer.

C’est pourquoi il est important de bien le nourrir, avec des aliments de qualité, que ce soit des croquettes ou de la nourriture plus « naturelle ». Il faut faire attention au choix de l’alimentation et donner une juste quantité selon la race et l’activité de votre animal.

Comme pour nous, l’hydratation est indispensable, il est important que votre chiot ait un accès illimité à de l’eau fraîche, sauf éventuellement les premières semaines dans le cadre de l’apprentissage de la propreté. Attention cependant, si un chien boit de façon excessive, il faut l’amener chez le vétérinaire.

Un autre besoin primaire est de vider sa vessie ou de faire la grosse commission. Pour cela, vous devez lui proposer un endroit pour qu’il puisse faire ses besoins, si vous avez de la chance, ça peut être dans le jardin, sinon il va falloir le sortir régulièrement.
Il est aussi important de garder ces endroits propres sinon votre chien ne va plus être à l’aise pour se soulager. Il risque alors de se retenir, ce qui peut avoir des répercussions sur sa santé et à la longue, il va devenir sale.
Si vous voulez savoir comment apprendre la propreté à votre chiot, découvrez notre conseil canin à ce sujet.

Le besoin de sécurité

Votre chien a besoin de sécurité pour évoluer et se développer. Il doit vivre dans un environnement cohérent, stable et calme. L’insécurité peut lui apporter du stress et causer de mauvais comportements.

Donnez-lui un espace à lui qui sera son lieu de repos. Cet endroit doit être calme où il ne sera pas dérangé, ainsi, il pourra se sentir en sécurité. C’est pourquoi il est important de ne pas mettre son panier dans un lieu de passage ou dans un endroit où il y a beaucoup de bruits et de ne surtout pas le punir quand il est dedans.

Le besoin social

Généralement et malheureusement, c’est le besoin le plus mis de côté alors qu’il est très important.
Vous le savez probablement, le chien est un animal social. Il est naturel pour lui d’avoir des interactions avec d’autres congénères. Si vous l’isolez un, il y a de fortes chances qu’il devienne insociable ou qu’il développe un comportement inadéquat à cause d’un manque de communication.

Dès que vous accueillez votre chiot, cherchez le contact avec les autres espèces vivantes : les humains, les chiens, les chats, … Pour qu’il se sente bien et qu’il soit stable, il faut qu’il voie énormément de choses différentes, et toujours de façon positive.

Les soins

Lorsqu’on a un chien, il faut aussi s’occuper de sa santé. Pour cela, il va falloir appliquer des soins régulièrement et l’amener chez le vétérinaire de temps en temps.

Lorsque vous accueillez votre chiot, vous allez devoir le vacciner. Normalement, il aura déjà reçu un vaccin chez l’éleveur. À 8-9 semaines, vous irez le vacciner contre la parvovirose, la leptospirose, la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth et la toux du chenil. Ensuite, à 12 semaines, vous y retournerez pour faire un rappel. Après le dernier vaccin reçu à 3 mois, le rappel sera annuel.
Vous pouvez aussi vacciner votre chien contre la rage même si elle n’est plus obligatoire en Belgique depuis le 1er mars 2016.

Vous allez également devoir le protéger votre contre les puces, les tiques et autres petites bêtes externes, mais aussi contre les parasites internes. Il existe différentes méthodes pour tout ceci, parlez-en avec votre vétérinaire.

À côté de cela, vous allez devoir faire attention aux oreilles de votre chiot, surveiller les dents, les yeux. Les soins peuvent être différents selon la race. Il est aussi conseillé de le brosser votre une fois toutes les 2 semaines, plus pendant les périodes de mue. Vous pouvez emmener votre chien chez un vétérinaire ou chez un toiletteur pour tous ces soins.

Le besoin d’activités et d’interactions

Pour terminer, il est important que votre chien ait une dépense physique et mentale. Toutes les races ne demandent pas la même dépense. De plus, les besoins peuvent évoluer en fonction de l’âge. Le plus important est de choisir un chiot qui correspond à votre mode de vie ce qui permettra de lui apporter plus facilement un bon équilibre physique et psychique.
Si vous souhaitez quelques exemples d’activités à mettre en place pour votre chien, découvrez notre conseil canin à ce sujet.

N’oubliez pas qu’aimer son chiot, c’est l’éduquer pour le préparer aux mieux aux aléas de la vie. Un chien dont les besoins sont remplis est un chien qui se sent bien et qui est heureux dans sa famille.

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage d’Ibrahim

Témoignage d'Ibrahim

Ibrahim est un jeune bruxellois de 27 ans, curieux et débordant d’énergie qui a participé récemment à nos ateliers d’accompagnement à l’insertion (...)


Témoignage d’Ibrahim