“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Manipuler mon chiot 

L'un des rôles essentiels du maître est de préparer son chien à toutes les situations dont, entre autres, les manipulations.

Nous avons déjà abordé certaines bases de l’éducation canine : la première nuit du chiot à la maison, la propreté, les positions et le rappel. Cependant, l’un des rôles essentiels d’un maître est de préparer son chien à toutes les situations dont, entre autres, les manipulations.

Il est important d’apprendre à votre chiot que les manipulations sont agréables, et ce pour différentes raisons.
Premièrement, cela va aider les personnes susceptibles de manipuler votre chien telles que les vétérinaires ou les toiletteurs/euses.
Deuxièmement, un chien qui n’a pas peur de se faire manipuler est forcément plus calme. Une attitude rassurante pour les personnes qui seront en contact avec l’animal.
Enfin, en manipulant votre chien assez souvent, vous serez capable de déceler certains problèmes physiques plus rapidement et d’agir plus facilement. Exemple simple : Repérer une tique, et l’enlever.
 

Dans quelles conditions manipuler votre chiot

 
Pour préparer votre chien au mieux, il faut prévoir et anticiper toutes les manipulations qu’il est susceptible de rencontrer un jour dans sa vie. Voici quelques conseils pour que l’apprentissage des manipulations se passe dans de bonnes conditions :

  • Assurez-vous que votre chien soit calme et détendu.
  • N’hésitez pas à faire des séances de manipulations régulières mais courtes, à raison de plusieurs fois par jour mais pas plus de 2 à 5 minutes.
  • Lorsque vous voulez mettre fin à une séance et « libérer » votre chien, faites-le uniquement quand il est calme. Dans le cas contraire, il va comprendre qu’il doit s’agiter pour pouvoir partir ; or nous voulons un chien qui reste détendu lors des manipulations.
  • Il est possible que votre chien n’aime pas être touché à certains endroits, ou qu’une zone soit plus sensible qu’une autre. Dans ce cas, n’insistez pas et allez-y progressivement. Il faut toujours que les manipulations soient quelques de chose de positif. Si vous insistez trop ou que vous n’êtes pas assez patient, vous risquez d’irriter votre chien et il associera les manipulations à un évènement négatif.
  • Si vous le souhaitez, utilisez des récompenses lorsque vous le manipulez, mais uniquement lorsque votre chien est calme.
     

 Les différentes parties du corps de votre chien à manipuler

.
Manipuler les pattes / regarder les coussinets  
La manipulation des pattes et probablement la plus fréquente : Votre chien est mouillé et vous voulez lui essuyer les pattes ; il a une écharde entre les coussinets ou les coussinets qui craquent et il est alors nécessaire de lui mettre de la crème pour hydrater ; il boite ou a une blessure qui nécessite un bandage. Il est donc primordial d’habituer votre chiot à être touché et manipulé au niveau des antérieurs et postérieurs.

Mettre son chien sur le dos, sur un côté ou l’autre
Lorsque le chien est sur la table du vétérinaire, il faudra sûrement le retourner à un moment ou l’autre. Habituez votre chien à se laisser mettre sur le dos et tourner dans tous les sens.

Prendre le chien à bras pour monter sur la table
Que ce soit chez le vétérinaire ou le/la toiletteur/euse, votre chien sera mis sur une table en hauteur. Il vous sera demandé de prendre votre chien à bras pour le déposer sur la table. La première étape est d’habituer votre chien à être pris dans vos bras. Et ensuite, à être déposé en hauteur. La hauteur peut parfois effrayer un chien.

Montrer les dents / brosser les dents / aller dans la gueule  
C’est un exercice assez rapide : il suffit de soulever les babines de votre chien. Montrer les dents est également une chose systématiquement faite chez le vétérinaire. Ce geste peut également être utile pour un brossage de dents.
Vous pouvez aussi être amené à aller dans la gueule de votre chien pour aller rechercher un objet ou toute autre chose qu’il mâchonnerait.

Regarder les yeux / mettre des gouttes dans les yeux
Les chiens aussi peuvent avoir des conjonctivites. Pour la détecter, il faut tirer un peu la peau sous l’œil. Habituez-le parce que si un jour il faut lui soigner une conjonctivite, il faudra lui mettre des gouttes dans les yeux. 

Les soins  
Si votre chien a besoin de soins particuliers, n’hésitez pas à l’habituer à la tondeuse, la brosse, etc. dès son plus jeune âge.
Un des soins les plus fréquents est le nettoyage des oreilles. C’est une zone très importante, car difficilement atteignable pour votre chien.
 
Vous l’aurez compris, la manipulation est une étape importante qu’il ne faut surtout pas négliger. N’hésitez donc pas à manipuler votre chiot dans tous les sens sans oublier que la manipulation doit rester un évènement agréable. Et puis, les visites chez le vétérinaire ne seront plus jamais un enfer !
 
 

De l’aide ou des infos?

contact@fondationisee.be
0475/22.22.02

Témoignage de Vincent

Témoignage de Vincent

Vincent a 26 ans, il est malvoyant de naissance et est aujourd’hui formateur en informatique. il nous explique son parcours :
A 12 ans, j’ai eu (...)


Témoignage de Vincent