“Changer le regard sur le handicap et accompagner les personnes déficientes visuelles sur le chemin de l’autonomie, c’est le défi que lance la Fondation I See ”
- Frédéric Storme -

Accompagnement familial

Etre parent d’un enfant aveugle ou malvoyant

Devenir parent d’un enfant aveugle ou malvoyant est rarement prévu dans la famille. Il faut faire face à un handicap souvent mal connu et apprendre à composer avec la différence. Parce que nous pensons qu’une prise en charge précoce favorise une intégration réussie, l’accompagnement familial est l’un des piliers de la Fondation I See.

Dédramatiser le handicap de votre enfant

"Quand j’ai appris que mon fils était déficient visuel, j’ai imaginé le pire, je me suis dit qu’il allait vivre presque comme un légume. Je n’en ai pas dormi pendant des semaines". H, papa d’un jeune enfant déficient visuel.

Cette réaction est humaine et beaucoup de parents d’enfants aveugles ou malvoyants l’ont connue. Elle puise sa source dans la méconnaissance du handicap. La première étape est donc de dédramatiser le handicap en montrant, par des exemples d’intégration réussie que l’enfant pourra s’épanouir.

La rencontre entre les parents et des personnes aveugles ou malvoyantes est donc cruciale. Elle permet de casser des a priori et donne l’énergie nécessaire aux parents ; une énergie qu’ils pourront insuffler à leur enfant afin de lui donner toutes les chances de mener la vie qu’il souhaite.

Des rencontres pour les parents d’enfants aveugles ou malvoyants

Tout au long du développement de l’enfant, de nouvelles questions surgissent. Au fil de l’évolution de l’enfant, les parents vont se soucier des jouets adaptés, du développement de la marche, de l’intégration scolaire, des loisirs et des sports, de l’intégration sociale, de la vie affective, etc. Autant de problématiques qui sont partagées mais vécues différemment dans chaque famille.

La Fondation I See organise régulièrement des rencontres qui permettent aux parents d’enfants et de jeunes déficients visuels d’échanger sur des thématiques importantes liées à la vie quotidienne et aux grands défis de l’éducation. L’objectif de ces tables-rondes est de partager des expériences (qu’elles soient positives ou négatives) en s’inspirant du témoignage de jeunes déficients visuels ou de l’apport d’experts ou de spécialistes.

Nos prochaines rencontres

En 2017, nous organisons 4 rencontres avec 4 thématiques différentes. Les rencontres ont lieu à Bruxelles le samedi après-midi de 13h à 17h. Une prise en charge des enfants est prévue.

Samedi 11 février : Protéger et stimuler : trouver le bon équilibre
Samedi 13 mai : Quels loisirs pour mon enfant déficient visuel et la famille ?
Samedi 16 septembre : Quel parcours scolaire pour mon enfant ?
Samedi 16 décembre : Gérer l’entraide et la collaboration au sein de la famille.

Toutes les informations en cliquant ici.

Formation à la discipline positive

La discipline positive est un modèle éducatif qui allie bienveillance et fermeté pour le plus grand confort des parents et des enfants. Elle est fortement marquée par la pensée d’Alfred Adler qui postule qu’un bon éducateur peut obtenir le meilleur de l’enfant.

Cette formation donnée par Natasha Gritten, psychothérapeute, aidera les parents d’enfants déficients visuels à jeter des bases éducationnelles positives qui aideront l’enfant à devenir un adulte épanoui et intégré malgré son handicap. Il s’agit d’une formation très pratique et structurée, adaptée à la déficience visuelle qui se donne pour un groupe de minimum 5 familles (parent seul ou couple). Les mises en situation permettent d’intégrer les notions et de pratiquer à la maison entre les séances.

Agenda des séances :
Bientôt disponible !

Toutes les informations en cliquant ici.

Conseil et accompagnement individuel des familles

Parce que chaque demande et chaque situation familiale est différente, nous recevons les familles qui le souhaitent de manière individuelle et répondons à des demandes diverses (soutien pour l’intégration scolaire, acceptation du handicap, difficultés d’intégration sociale, recherche de loisirs, etc.).

Vous avez une demande particulière ?

Contactez-nous :
Sophie de Ryckel
sophie@fondationisee.be
0475/22.22.02